Séminaire créativité : 6 étudiants passent le relais

23 Janvier

Séminaire créativité : 6 étudiants passent le relais : "on a tellement aimé cette expérience, que l’opportunité de passer les connaissances nous est venu naturellement."

Le séminaire créativité, animé par des professionnels chargés de soutenir et d’insuffler la créativité dans leur entreprise, permet aux élèves de 1ère année d’IMT Mines Alès de prendre conscience de leur potentiel créatif. C’est un apprentissage ébouriffant pour des jeunes élèves ingénieurs, qui peuvent alors valoriser cette nouvelle qualité.

C’est une expérience tellement enrichissante que 6 étudiants de 2e année ont souhaité y être associés pour transmettre leurs acquis et contribuer à l’animation. Ils prendront ainsi 3 groupes d’élèves en charge, les 24 et 25 janvier, aux côtés des professionnels.

Rencontre :

- Quel est votre intérêt pour la créativité ? Qu'est-ce que cela vous apporte ? Professionnellement et personnellement ? 

« Lorsqu’on arrive en première année on ne sait pas trop à quoi cela renvoie. On pense que si on n’est pas créatif, on ne peut pas créer, innover. Le séminaire, entre autres, nous a permis de nous rendre compte qu’il existait des outils pour susciter des idées et qu’avec les bonnes méthodes, on peut trouver des idées. Aujourd’hui, une entreprise cherche à être plus compétitive que les autres. Or, pour être compétitif, il faut être innovant et je pense que la créativité c’est la base de l’innovation. Donc, pour nous c’est une plus-value fondamentale »

- Pourquoi il est important de transmettre aux premières années le goût de la créativité ?

« Quand on est en 1re année, on est encore loin du monde professionnel. Montrer aux élèves qu’en deuxième année nous utilisons déjà ces compétences, c’est leur montrer que c’est important de s’approprier ces outils et de les utiliser [...] Nous voulions apporter un regard différent d’un professionnel. Et peut-être de leur donner plus envie de se plonger dans la créativité. Nous sommes  des élèves, nous étions à leur place l’année dernière. On sait comment ça s’est passé, on peut peut-être mieux aborder les choses sur certains aspects. Ce n’était pas un devoir, mais on a tellement aimé ça, que l’opportunité de passer les connaissances nous est venu naturellement. »

- IMT Mines Alès développe une pédagogie créative, avec notamment plusieurs actions au cours de votre scolarité. Qu’en pensez-vous ?

« La créativité nous permet de nous ouvrir à d’autres approches et d’aborder différemment les sujets sur lesquels on doit travailler. C’est un plus qui va nous permettre de proposer d’autres solutions, différentes de celles que peut proposer un ingénieur qui n’aura pas été formé à la créativité […] Et quand on arrivera en entreprise on sera prêt, parce que, en plus des « études classiques » (la résistance des matériaux par exemple), nous serons ouverts aux techniques de créativité. D’ailleurs on se rend compte, en discutant avec les diplômés de l’école, qu’ils utilisent chaque jour les techniques qu’ils ont appris ici.»

- Vous allez animer 3 groupes d’étudiants lors du séminaire créativité les 24 et 25 janvier. Pourquoi s'impliquer dans cet événement de cette façon ?

  « On a eu l’occasion de pousser un peu plus loin l’enseignement sur la créativité grâce à un cours de l’année dernière.  40h de cours de créativité, soit plusieurs journées complètes. Chaque journée représentait une séance de créativité, lors de laquelle nous partions du sujet jusqu’à la proposition d’idées concrètes.  On sortait de chaque cours avec des idées, on était contents de nous et quand on est content d’un cours on ne souhaite que recommencer. On s’est dit : on l’a fait en tant qu’élèves pourquoi pas le faire en tant qu’animateurs ? »
« Pour nous c’est la concrétisation des cours qu’on a eu pendant 1an.  Et puis animer cet atelier c’est le premier pas vers la professionnalisation de nos compétences en termes de créativité. Ca nous donne de la crédibilité. Parce que si nous sommes  capables d’encadrer une séance de créativité lors du séminaire, une séance qui amène des idées concrètes et que les résultats sont au rendez-vous, nous nous sentirons  plus à l’aise de le proposer en entreprise. »

- Est-ce que cette expérience est valorisante pour vous et votre avenir professionnel ?

« L’initiative est venue de nous cette fois ci. Nous avons proposé l’idée d’animer un séminaire créativité. Si l’idée est acceptée par l’école, il n’y a aucune raison pour que nous ne renouvelions pas l’expérience dans notre future entreprise. On gagne en confiance, on se rend compte qu’on est capable de faire. […] Et puis cela nous permet  de rencontrer les entreprises et leur montrer que nous sommes aptes à animer une séance de créativité. Et de l’intérêt que nous pouvons représenter pour leur entreprise.»

De gauche à droite : Victorien MELOT, Lauren SOTTER, Ferréol BROCHIER, Simon BATARD, Lucas MOUCHOUX, Romain GUEGAN,