10
Mai

La voiture verte des étudiants de l'école des Mines d'Alès remporte le prix de l'Assemblée Nationale.


Le prototype électrique de PGO e-Hemera conçu par l’association Cévennes Car Club a remporté, ce week-end, le 3e prix du concours Lépine International

 

Informations complémentaires

Ils en sont fiers, les étudiants de l’école des mines d’Alès de leur PGO e-Hemera ! Il est vrai que la belle est bourrée d’innovations qui séduisent à chacune de ses sorties. Il y a d’abord la transformation d’un véhicule de sport en prototype électrique. Sur la base d’une PGO Hemera, produite par le constructeur alésien, les élèves-ingénieurs, ont imaginé et réalisé un véhicule équipé de deux moteurs électriques de conception « maison » et utilisant une technologie unique au monde. Grâce à cela, la voiture développe une puissance de 100 chevaux à une tension de 96V.

 

Innovation également pour la carrosserie : écologique, en fibre de lin, elle est particulièrement respectueuse de l’environnement.

 

Rassemblés depuis 2009 au sein d’une association, le Cévennes Car Club (www.cevennescarclub.fr/), une quarantaine d’étudiants de l’école des mines d’Alès s’investissent pour imaginer des véhicules éco-innovants. Des étudiants de l’IUT de Nîmes et du CFA d’Alès sont venus les rejoindre, diversifiant ainsi les compétences. Un partenariat est également signé avec le lycée Saint-Hilaire (75).  Cette association compte, à son actif, plusieurs projets de véhicules verts, dont une Lotus Elise fonctionnant au bio diesel. « Le public pourra voir toutes nos voitures au prochain rallye du Gard, du 24 au 26 juin, annonce Adrien Milliand, président de l’association. Notre PGO e-Hemera effectuera, en particulier, l’ouverture des spéciales ».

 

Mines Alès, un environnement propice à la créativité

Des « inventions » issues de l’école des mines d’Alès ont déjà été primées au concours Lépine : en 2008, l’ordinateur tactile Magui, petit bijou d’innovation créée spécifiquement pour les personnes âgées, à mobilité réduite ou atteintes de la maladie de Parkinson, a été lauréat du prestigieux Prix du Président de la République tandis que LEO, 1re solution de visio-assistance destinée aux séniors et aux personnes à mobilité réduite, a reçu le Prix du Premier Ministre 2009.

« Les distinctions reçues régulièrement par nos élèves et nos créateurs témoignent de la pertinence de notre modèle de développement économique par l’innovation, estime Bruno GOUBET, directeur de l’école. Notre ambition, depuis plus de 30 ans, est de créer un environnement qui valorise et soutienne la créativité, mère de l’innovation. Nous sommes convaincus que l’avenir économique passe par l’innovation car elle est source de création de valeurs et d’activités. Et pas de doute, lorsque la passion des porteurs de projets se conjugue avec les forces des scientifiques et l’appui des acteurs du développement économique régionaux et locaux, le résultat est probant ! ».

Autour de l’école des mines d’Alès et de sa compétence liée à l’innovation et à la créativité, la synergie fonctionne à plein. La voiture verte imaginée par les étudiants alésiens connaîtra-t-elle le destin des nombreuses inventions consacrées au fil des années par le concours Lépine et qui font désormais partie du quotidien, comme la lampe électrique de poche, le stylo à bille, le fer à repasser à vapeur ou l'aspirateur électrique ?