Les Relations Internationales de l'Ecole des Mines d'Alès
Dès sa création, en 1843, l'Ecole des Mines d'Alès a su développer des relations avec de nombreux pays étrangers. A l'origine centrées sur ceux de l'ancien "empire colonial français" et les industries extractives, ces relations se sont progressivement ouvertes à l'Europe et à un nombre grandissant de pays développés, et concernent actuellement l'ensemble des disciplines présentes à l'Ecole. L'Ecole des Mines d'Alès favorise l'accueil d'étudiants et de chercheurs étrangers et impose à tous ses élèves d'avoir durant leur scolarité une expérience significative à l'étranger. Cette expérience contribue à l'esprit d'initiative qu'elle entend développer chez tous ses élèves dans le cadre de sa politique entrepreneuriale. Son implantation dans le Sud de la France, les conditions d'accueil et de vie sur ses campus, les facilités scientifiques qu'elle met à disposition des étudiants, chercheurs et entrepreneurs, font de l'Ecole des Mines d'Alès un établissement de renommée internationale.

L'accueil d'étudiants étrangers

L'accueil d'étudiants étrangers s'effectue pour l'essentiel au sein des formations spécialisées dispensées à l'Ecole, dont certaines sont plus particulièrement conçues pour un public international non francophone : formation préalable au Français, pédagogie adaptée, cours dispensés partiellement en langue anglaise. Le programme ERASMUS-SOCRATES auquel l'Ecole participe activement (partenariats avec une vingtaine d'universités européennes), constitue le cadre privilégié des échanges européens. Dans le cadre de son association au sein du Groupe des Ecoles des Mines (GEM), l'Ecole des Mines d'Alès dispense des formations spécialisées conduisant à un "Master of Sciences in Engineering".

Programme SOCRATES

La charte Universitaire ERASMUS du programme SOCRATES a été délivrée à l'Ecole des Mines d'Alès pour la période 2003/2004 à 2006/2007.

L'Ecole propose également des offres de stages, soit dans ses centres de recherche, soit au sein d'entreprises auxquelles elle est associée. Les programmes SOCRATES-LEONARDO (programme européen de placement d'étudiants en entreprises) et IAESTE (programme international d'échanges) constituent les cadres privilégiés de ces échanges.

Programmes de recherche

Les programme de recherche peuvent éventuellement financer des bourses de recherche d'étudiants étrangers effectuant leur doctorat à l'Ecole (éventuellement doctorat en alternance avec un laboratoire étranger partenaire).

Pour des ressortissants de pays étrangers ayant un projet de création d'entreprise innovante en France, l'Ecole des Mines d'Alès peut proposer un support privilégié, notamment grâce aux liens qu'elle a établis avec les technopôles d'Alès, Nîmes et Pau. Un nombre croissant de thèses de doctorat portent sur des sujets concernant la création d'activités nouvelles.

L'Ecole peut également accueillir des enseignants et chercheurs étrangers de haut niveau (professeur associé, année sabbatique,...).

L'Association des Internationaux des Mines d'Alès (AIMA)

Les internationaux en séjour à l'Ecole des Mines d'Alès, se regroupent au sein de l'Association des Internationaux des Mines d'Alès (le site web de l'AIMA) qui contribue à leur insertion.