Newsletter N°6

Lisez cette Newsletter en ligne

LETTRE d’infos
Novembre 2013 - N°6

La lettre électronique à destination des partenaires de l'École

ACTUALITE

L'École des mines d'Alès, le  16 novembre 2013. A l’occasion du lancement du Téléthon 2013 en Languedoc-Roussillon, Laurence TIENNOT-HERMENT, Présidente Nationale de l’AFM-Téléthon, a animé en soirée une conférence-débat sur le thème « Le combat des parents, la vie des enfants, un accélérateur pour guérir ».

Présente dès le matin, la présidente a pu découvrir lors d'une visite de la plateforme Mécatronique de l'École, les différentes actions conduites dans ses laboratoires pour l'amélioration de la qualité de vie des personnes handicapées.
Rappelons que dans le cadre de sa politique d’accompagnement aux projets innovants en faveur du handicap, la Mission Handicap de Sopra Group s’est associée à l’École des mines d’Alès pour lancer le projet AUREVI « AUgmented REality for the Visually Impaired ». Né d’une collaboration avec l’institut ARAMAV (institut de réadaptation fonctionnelle de la basse vision et de la cécité), le concept AUREVI,  
c'est-à-dire «réalité augmentée pour les personnes malvoyantes», est une aide technique à destination de personnes en situation de basse vision.
 

Lien posters recherche présentés lors de la visite.

 

DISTINCTION 

 
Line BABIOL (promo EMA 2010) primée pour son projet professionnel de station de potabilisation des eaux au Laos pour BRL Ingénierie. Line a reçu le prix de l’Esprit d’Entreprise dans le cadre du Grand prix VIE quart Sud Est à la chambre de commerce de Marseille. Line effectue actuellement son VIE (Volontariat International en Entreprise) au Laos, pour BRL Ingénierie.
 
EVENEMENT

 

 

 
Le 26 et 27 novembre, l’Association Française d’Ingénierie Système (AFIS) et l’ École des mines d’Alès ont organisé la finale du concours RobAFIS d’Ingénierie Système appliquée à la réalisation d’un robot. RobAFIS implique 10  équipes d'étudiants provenant de différentes écoles et universités françaises autour d’une application concrète de l’Ingénierie Système sur un projet de robot chaque année différent. Cette année, ils ont eu à œuvrer avec un kit de Lego.
RobAFIS a pour objectif de valoriser l’action de l’AFIS, en proposant aux établissements d’enseignement et de recherche une opération permettant de mieux connaître et de développer l’usage des bonnes pratiques d’ingénierie système recommandées et formalisées par l’AFIS. C’est ainsi une opération pédagogique amenant les étudiants des équipes candidates à mettre en oeuvre l’approche Ingénierie Système, approche d’ingénierie rigoureuse, collaborative et aujourd’hui largement utilisée en industrie, pour concevoir puis réaliser  leur solution. La finale RobAFIS vise alors l’évaluation comparative des différentes solutions de robots présentés par les équipes concurrentes dans un environnement concret.
À plusieurs reprises pendant la compétition, les étudiants et leur référent ont eu la possibilité d’échanger avec des experts de l’AFIS, travaillant dans l’industrie ou enseignant l’ingénierie système. Lien RobAFIS
 

OUTILS PEDAGOGIQUES

Avec l'École des mines d'Alès, faites avancer vos projets !
Le 18 novembre 2013, 186 élèves de 2e A sont partis pour 5 semaines en missions de terrain. S’ajoutent 11 élèves designers (master design Nîmes), 4 élèves russes (Moscou & St Pétersbourg) et 3 élèves de l’IFAG (Nîmes). Sur le thème “création de produits ou de services innovants” ou “création d’entreprise et d’activités nouvelles”, ce sont 66 groupes de 3 élèves qui se répartissent dans autant d’entreprises sur l’ensemble du territoire français.
Pour l’entreprise accueillante, comme pour les élèves, les retombées d’une telle expérience sont importantes : donner la possibilité à l’entreprise de valider rapidement une idée, un projet dormant ; relever un défi en un temps très court.
Pour l’année 2012-2013, 130 missions de terrain ont été réalisées par les élèves-ingénieurs dans des entreprises, principalement des PME, tous secteurs d’activité confondus (Outils web, assurance, services, médical, formation, électronique, BTP, industrie mécanique, énergie, centre de contrôle, développement durable…), en région Languedoc-Roussillon (67 %), mais aussi en Auvergne, Bretagne, Centre, Corse, Haute-Normandie, Ile-de-France, Limousin, Midi-Pyrénées, Picardie, Poitou-Charentes, PACA, Rhône-Alpes et Maroc.
Prochaines missions du 26 mai au 27 juin "Conseil en organisation".
Contact : serge.pomme@mines-ales.fr
 
CREATIVITE
Très beau début pour Tony HADDAD, élève de 3A au département EMACS de l'École pour son site gratuit Mathsbook : cours en ligne de mathématiques pour les élèves de la sixième à la terminale. Plus de 50 000 visiteurs sont séduits chaque mois par son contenu très complet (10 ans d’annales du Brevet des Collèges jusqu’au Baccalauréat) et sa navigation ergonomique agréable.
On apprécie aussi beaucoup les outils ludiques : des vidéos, un développement des plus récents, un suivi en ligne très détaillé ainsi que des forums de discussion.
Mathsbook est également un outil utile pour les enseignants et les étudiants qui donnent des cours particuliers.
En 2014, Mathsbook prévoit d’intégrer des cours destinés aux plus petits, du CP au CM2. Le site proposera aussi des fonctionnalités nouvelles. Il compte dépasser 400 000 visites mensuelles à la fin 2014.
En 2015, l’objectif est d’atteindre les 800 000 visites par mois et de proposer la même pédagogie pour la physique et la chimie. Un développement de Mathsbook dans d’autres pays francophones n’est pas à exclure.

http://www.mathsbook.fr
 
RECHERCHE

Les travaux de recherche réalisés aux laboratoires de recherche C2MA et LGEI de l’EMA sur la caractérisation des sédiments portuaires dans le projet Ecodredge porté par la Régie de Port Camargue, présentés à Lisbonne lors du congrès SedNet, ont reçu le 2nd prix poster.Le projet Ecodredge (FUI) regroupent  les gestionnaires de ports de plaisance (Port Camargue), les entreprises spécialisées dans le traitement et le recyclage des sédiments, des unités de recherche Montpelliéraines (Hydrosciences et Ecosym) et l’EMA (LGEI et C2MA). Il a pour ambition de rassembler sur un même train de barges : une drague aspiratrice, des unités de calibrage des sédiments et des unités de stockage des matériaux calibrés. Le procédé vise à extraire sans aucun stockage temporaire des matériaux portuaires non contaminés facilement valorisables. Après calibrage, les matériaux pourront être transportés par barge vers des sites de valorisation par voie maritime ou fluviale. La seconde innovation du projet porte sur le mode d’extraction et de valorisation locale des sédiments dragués.
 
MEDIAS

FRANCE3 parle du Forum Entreprise qui s'est tenue à l'École des mines d'Alès le 13 novembre 2013.

PUBLICATION
 

 


Directrice de la Publication : Catherine LAGNEAU
Comité de Rédaction : Laurence ROBERT/Elisabeth SANSOT/Véronique VAN DE MAËLE

Suivez nous sur
les réseaux sociaux :

Gérez votre abonnement à la lettre d'information (lien)