Aller au contenu principal

L'équipe I3A accompagne 2 nouveaux projets avec l'incubateur IMT Mines Alès

Toutes les actualités

L'incubateur a validé le 21 septembre dernier 4 nouveaux projets, dont 2 en lien avec l'équipe I3A du laboratoire LGI2P :

TrichoCare : Des produits connectés pour prévenir les gestes compulsifs
La trichotillomanie est un trouble entrainant l’arrachage compulsif des cheveux ou poils du corps. Ces troubles apparaissent par période de crises dès l’âge de 10 ans. Les répercussions sont multiples : physiques (perte des cheveux) et psychologiques (stress, mal-être, perte de confiance en soi). En France, environ 1 million de personnes sont atteintes de ce trouble compulsif. Quentin JOURNET – ancien apprenti d’IMT Mines Alès et Etienne DUBUISSON, ingénieur informatique, souhaitent développer un bracelet connecté afin de prévenir ces gestes compulsifs. Doté d’une intelligence artificielle, le bracelet aidera le trichotillomane à anticiper et renoncer à son geste compulsif.
Le laboratoire de Génie Informatique et d’Ingénierie de Production (LGI2P) en partenariat avec EUROMOV (Université de Montpellier) accompagneront les porteurs de projet sur la partie science du mouvement.

MealDiab : Liberté et efficacité dans le contrôle du diabète traité par l’insuline
De nombreux patients diabétiques de type 1 hésitent à diversifier leur alimentation et préfèrent conserver une routine alimentaire fixe en raison de la lourdeur du calcul de dose d’’insuline avant chaque repas. L’équipe MealDiab est constituée d’Omar DIOURI - docteur en biologie/santé, Coralie LEFEVRE - experte en accompagnement stratégique et financier de startups Healthtech, et Youssef RAQUI -
expert en gestion de projet organisation développement informatique.
Afin d’améliorer le quotidien des patients diabétiques, l’équipe développe l’application MealDiab qui fournit des recommandations de dosage d’insuline, basées sur la réalité des activités quotidiennes des patients et traitées par intelligence artificielle. Une première étude clinique a déjà validé l’efficacité de MealDiab chez des patients atteints de diabète de type 1. L’application, considérée comme
dispositif médical, sera commercialisée à partir de 2022.
Le laboratoire de Génie Informatique et d’Ingénierie de Production (LGI2P) et EUROMOV (Université de Montpellier) accompagnent l’équipe dans l’optimisation d’algorithmes de traitement naturel du langage et dans la quantification / reconnaissance / gestion des formes d'activité physique des patients avec Diabète de type 1 afin d’intégrer l’impact de ces activités dans le calcul de dose d’insuline et de proposer une expérience utilisateur améliorée.
MealDiab est également accompagné par le CHU de Montpellier et par le BIC de Montpellier.