Aller au contenu principal

Ingénieur bâtiment

Présentation

Concilier bâtiment durable et énergies renouvelables

Les aspects d’efficacité énergétique et environnementale au sein des bâtiments investissent la plupart des projets de construction. Ils regroupent un ensemble de métiers qui s’exercent à toutes les étapes d’une opération.

Les enjeux liés aux développements de ces aspects modifient les rapports entre les différentes parties prenantes à l'acte de construire, et font appel à de nouvelles compétences qui rendent les ingénieurs capables de coordonner et de gérer ces nouvelles problématiques. La formation Conception et Management de la Construction (CMC) répond à cette nouvelle donne.

L’ingénieur CMC est un ingénieur polyvalent spécialiste du bâtiment durable tous corps d’état, avec de fortes compétences développées en ossature des bâtiments, en énergétique des bâtiments et autour de l’usage de matériaux naturels.

Diplôme habilité par la CTI (Commission des titres d'ingénieur)

 

Ingénieurs bâtiment

 

Expérience à l'étranger

La période Ecole du mois de juillet de la première année se déroule à l’Université de Strathclyde à Glasgow.

Les cours sont dispensés sur place par des professeurs anglo-saxons entièrement en anglais. Des visites d’étude technique sont également organisées pendant ce mois.

Cette expérience est profitable aux apprentis à bien des égards, sur les plans académique, linguistique et personnel. Les apprentis continuent à développer leurs connaissances académiques via les cours dispensés, tout en améliorant leur communication en anglais. L’échange interculturel favorise le développement de leurs capacités à s’adapter. C’est une véritable valeur ajoutée en termes d’insertion professionnelle.

Les projets pédagogiques

Afin de conclure l’enseignement dispensé, les apprentis de troisième année réalisent un projet pédagogique selon leur filière. Ce projet se déroule sur plus de trois semaines complètes.

Au sein de l’option Conception structurelle du bâtiment, le projet est réalisé en collaboration avec d’autres formations (le département Génie Civil de l’Ecole des Mines d’Alès et la faculté d’ingénieur-architecte de l’Université de Liège). Cet exercice consiste en l’étude d’un projet de construction en phase conception.

 

Les apprentis de l’option Energétique du bâtiment  ont, quant à eux, à réaliser une étude d'optimisation énergétique et de confort d’un bâtiment au meilleur coût global (investissement, exploitation, entretien et maintenance, amortissement). L'objectif est de proposer un bâtiment à haute performance énergétique remplissant les critères du cahier des charges en matière de : confort des occupants, besoin de chauffage, besoin de refroidissement consommation total d'énergie primaire.

 

 

Dans le cadre du projet de l'option Construction en matériau bois, les apprentis jouent le rôle de maître d'oeuvre technique en se mettant à la place d'un bureau d'études pluridisciplinaire travaillant sur la conception d'un bâtiment bois.
Les études de conception portent sur les thématiques suivantes : structure, parasismique, sécurité incendie, accessibilité, enveloppe du bâtiment, acoustique, termites.

 

 

Ces projets sont l’occasion de faire face à des problématiques traitées à un niveau d’ingénieur. Ils font appel au sens de l’organisation des apprentis et notamment à leurs capacités de conceptualisation.

 

 

 

LE DEVELOPPEMENT PERSONNEL ET PROFESSIONNEL DE L’APPRENTI (DPPA)

Le DPPA a pour but d'amener l'apprenti à analyser ses pratiques professionnelles dans la construction de ses compétences et de son identité professionnelle, en liaison avec le référentiel de compétences de la formation.

C'est un élément structurant de son cursus qui l'aidera à prendre pleinement conscience de son appropriation du métier d'ingénieur.

 

 

 

Programme

Un socle commun, 3 options au choix

Les deux premières années de formation visent à renforcer les acquis et aptitudes nécessaires à tout ingénieur en Conception et Management de la Construction. A ces compétences scientifiques s’ajoute une bonne connaissance de l’environnement socio-économique et juridique de l’entreprise. En troisième année les enseignements du socle commun sont complétés par ceux de l’option.

 

  • L’option « Conception structurelle du bâtiment » : la maîtrise des sciences et techniques de la construction durable associée à un bon niveau de calcul des structures permet une vision globale et une approche nouvelle de la construction..

 

  • L'option « Énergétique du bâtiment » : la maîtrise des sciences et techniques de la construction durable est renforcée sur les aspects des différents systèmes et installations correspondant aux problématiques de l’énergie dans les bâtiments.

 

  • L’option « Conception en matériau bois » : la maîtrise des sciences et techniques de la construction durable est élargie à la conception des constructions bois permettant d’œuvrer au développement de cette filière professionnelle en réponse à une attente sociétale marquée.
Répartition enseignements CMC

BST (249 heures)

  • Analyse
  • Algèbre
  • Mécanique générale
  • Mécanique des milieux continus
  • Résistance des matériaux
  • Mécanique des fluides
  • Thermodynamique
  • Transferts thermiques
  • Bases du projet de construction
  • Excel, programmation VBA, Ms Project

 

DIM (71 heures)

  • Séminaire créativité
  • Connaissance de l'entreprise (Serious Game)
  • Anglais

 

DPPA (20 heures)

  • Recherche bibliographique
  • Développement personnel
  • Gestion du stress
  • Mission 1 : Découverte de l’entreprise

 

 

Volume horaire académique du semestre : 340 heures

 

 

BST (106 heures)

  • Probabilités et statistiques
  • Analyse
  • Analyse numérique
  • Réseaux secs et humides
  • Voiries
  • Projet de VRD

 

STR (56 heures)

  • Résistance des matériaux
  • Modélisation de structures

 

ENR (57 heures)

  • Transfert thermique
  • Thermique du bâtiment

 

BAT (54 heures)

  • Outil de CAO et de BIM
  • L'enveloppe du bâtiment
  • Analyse Architecturale de bâtiment existant

 

DIM (87 heures)

  • Gestion de projet - méthodes classiques
  • Gestion de projet - Serious Games
  • Anglais

 

DPPA (20 heures)

  • Communication écrite
  • Développement personnel
  • Mission 2 : Compréhension de l’environnement professionnel

 

Volume horaire académique du semestre : 380 heures

STR (81 heures)

  • Liants hydrauliques et bétons courants Semestre 7
  • Bases de conception et de calcul de structures
  • Mécanique des structures
  • Éléments finis

 

ENR (44 heures)

  • Éclairement naturel
  • Confort et ambiance thermique
  • Les matériaux de l'enveloppe

 

BAT (90 heures)

  • Acoustique du bâtiment
  • Conception des bâtiments
  • Le BIM et l'interopérabilité
  • Bois construction
  • Calcul des structures en bois

 

DIM (68 heures)

  • Gestion de projet - Atelier électif (Agile, Lean…)
  • Droit social
  • Droit de la construction
  • Anglais

 

DPPA (20 heures)

  • Gestion du temps, organisation personnelle
  • Préparation conduite de réunion
  • Gestion du changement
  • Mission 3 : Bilan de la 1re année de formation

 

Volume horaire académique du semestre : 303 heures

 

STR (78 heures)

  • Mécanique des sols
  • Interactions Sol-Structure Bâtiment
  • Calcul des bâtiments en béton armé
  • Calcul des structures métalliques

 

ENR (122 heures)

  • Réglementation thermique
  • Bâtiment passif
  • Conception bioclimatique des bâtiments
  • Chauffage et climatisation
  • Études des fluides sous environnement BIM
  • ENR Habitat Tertiaire

 

BAT (47 heures)

  • Analyse du cycle de vie du bâtiment
  • Conception des bâtiments
  • Séminaire R&D - matériaux de construction

 

DIM (60 heures)

  • Éthique de l'ingénieur
  • Qualité
  • Anglais

 

DPPA (20 heures)

  • Recherche bibliographique
  • 20h Pecha Kucha et présentations pertinentes
  • Mission 4 : Coeur de métier

 

Volume horaire académique du semestre : 327 heures

 

STR (60 heures)

  • Dynamique des structures
  • Génie parasismique
  • Béton armé - le projet d'exécution

 

ENR (40 heures)

  • Transferts de masse
  • Simulation Thermique Dynamique

 

BAT (40 heures)

  • Études de prix et gestion financière de chantier
  • Économie du développement durable

 

DIM (24 heures)

  • Anglais

 

DPPA (20 heures)

  • Management d’entreprise et d’équipe
  • Préparation à la négociation du 1er contrat de travail
  • Mission 5 : Bilan de compétences

 

Approfondissement au choix : Énergétique ou Bois ou Structure

 

ENR (120 heures)

Réhabilitation énergétique du bâtiment

  • Éclairage
  • Régulation des installations thermiques
  • Diagnostics énergétiques des bâtiments
  • Amélioration du confort et des performances des bâtiments
  • Commissionnement des équipements

 

BOIS (120 heures)

Construction en matériau Bois

  • Calcul des constructions en bois
  • Conception des bâtiments en bois
  • Conception parasismique des bâtiments en bois
  • Méthodes et mise en oeuvre des structures en bois
  • Étude d'un bâtiment en bois

 

STR (120 heures)

Réhabilitation structurelle des bâtiments

  • Bâtiments en béton armé
  • Structures en béton précontraint
  • Ouvrages en charpente métallique
  • Bâtiments à ossature mixte acier-béton
  • Interactions sol-structure
  • Ingénierie des structures au feu

 

PRJ (146 heures)

  • Projet technique de spécialisation

 

Volume horaire académique du semestre : 450 heures

Le semestre 10 se déroule intégralement en entreprise

Un score minimal de 800 points au Toeic® est requis pour l’obtention du diplôme d’ingénieur.

Insertion à 2 mois

94 %

des élèves en situation d'emploi moins de 2 mois après la sortie de la formation. *2018

Insertion à 4 mois

100 %

des élèves en situation d'emploi moins de 4 mois après la sortie de la formation. *2018

Rémunération

40 078 €

de rémunération brute avec primes en France et étranger. *2018

Admissions

Conditions requises

Avoir moins de 30 ans au début du contrat d’apprentissage (sauf dérogations).

Formation ouverte aux candidats :

  • Titulaires, à la suite d’un bon parcours d’études, d’un DUT : Génie Civil, Génie Thermique et Energie...
  • Issus de Spé ATS (après un Bac + 2 dans la spécialité).
  • d’un BTS (Bâtiment, FED...), à la suite d’un excellent parcours d’études.
  • d’un niveau L2/L3 validé dans la spécialité.

 

Modalités et calendrier de sélection 2020

  • 40 places sont ouvertes en première année.

  • du 15 janvier au 09 mars 2020 inclus : dépôt du dossier de candidature en ligne via le portail de l'Institut Mines-Télécom.
  • Pré-sélection sur dossier, résultats annoncés le 20 mars 2020.
  • En fonction de la qualité du parcours académique du parcours présenté, la candidature est classée dans l'une ou l'autre des catégories suivantes :

voie "Excellence académique" : admissibilité directe, sans épreuves ou voie "Standard" : convocation à une épreuve écrite d'anglais et à un entretien de motivation entre le 24 et le 31 mars 2020 (épreuves regroupées sur une journée).

 

  • Accompagnement à la recherche de contrat d'apprentissage de mai à août 2020.
  • L’admission définitive en formation est prononcée lorsque le candidat conclut un contrat d’apprentissage (en fonction des places disponibles)

 

Trouver un contrat d'apprentissage

L'école vous accompagne dans votre recherche de contrat d'apprentissage

Trouver un contrat

L'école, grâce à son important réseau industriel, met à la disposition de ses candidats une plateforme qui regroupe les offres de contrats d'apprentissage reçues. Des offres émanent également de structures publiques comme les administrations, les villes, les départements etc.

Le candidat est aussi incité à chercher un contrat indépendamment de ce dispositif d'accompagnement. Il s'agit rappelons-le d'une démarche qui s'apparente à une recherche d'emploi, le futur apprenti doit donc faire la démonstration de sa motivation et de ses compétences auprès des employeurs potentiels.

En fonction des besoins exprimés, une journée d'aide à la recherche d'entreprise peut être organisée par l'école.

Avec un professionel des ressources humaines, le candidat améliore son CV, se prépare aux entretiens de sélection etc.

Tout au long de cette phase, l'école assure un  suivi régulier de chaque candidat pour le conseiller et l'aider dans sa démarche.

Débouchés - Carrières

A l’issue de cette formation, vous serez capable d’effectuer des dimensionnements de structures de base, d’étudier la thermique et de calculer les bilans énergétiques des bâtiments. Vous maîtriserez, pour la réalisation du gros oeuvre et du second oeuvre, les technologies et procédés de construction, les aspects techniques et réglementaires liés aux choix des matériaux, des équipements  énergétiques…

Sa revendication de l’ensemble de l’acte de construire, place la formation CMC à l’interface de plusieurs métiers et activités :

  • ingénieur bureau d’études, chargé d'affaires, chef de projets, gestionnaire de patrimoine immobilier, conducteur de travaux, contrôleur technique...
  • bureau d’études, entreprise de construction, ingénierie, contrôle technique, expertise, gestion de patrimoine, architecture, promotion immobilière...

Les entreprises d'accueil des élèves-ingénieurs en apprentissage couvrent l'ensemble des acteurs de la construction :

Entreprises d'accueil CMC

Témoignages étudiants

Jérémy  (apprenti CMC)  vous parle de sa formation

Un début de carrière à l'international...

J'ai été embauché par le service immobilier de l'AEFE, l'Agence de l'Enseignement Français à l'Etranger, qui dépend du ministère des affaires étrangères, sous un contrat VIA, volontariat international en administration. L'AEFE gère toutes les écoles françaises dans le monde.
Je fais donc partie de la maîtrise d'ouvrage. Cependant, l'architecte n'étant pas sur place, je prends aussi le rôle de coordonnateur.

Je fais donc du pilotage, de la coordination, du soutien technique, du suivi de travaux et de l'administration.
Mon chantier se situe à Nouakchott Mauritanie. Il concerne l’extension et la rénovation du lycée français Théodore Monod (environ 1000 élèves), les travaux prévus en trois phases se déroulent sur deux années en site occupé et avec des contraintes de sécurité et d'approvisionnement fortes. Je récupère aussi la fin du chantier du plateau sportif du lycée.

Arthur G., 2ème promotion CMC

Thomas, diplômé 2018. Chargé d'opérations

Devenir expert en bureau d'Etude Bois

"Dès la fin de mon DUT génie-civil, je savais que je voulais être ingénieure structure, mais le métier d’ingénieure structure orienté vers les constructions à faibles impacts énergétiques et les constructions bois m'attiraient particulièrement. Tout en postulant à la formation CMC, qui proposait une formation construction prenant en compte les aspects d’efficacité énergétique et environnementale, j'ai décidé d'intégrer un bureau d'études structure généraliste pour effectuer mon apprentissage. 

A la fin des trois ans de formation, pour être capable de traiter les projets ayant l'envergure que je souhaitais, j'ai renforcé mes connaissances dans le matériau bois et dans le calcul de structure en réalisant une année supplémentaire au Centre des Hautes Etudes de la Construction en spécialité bois. Cette année a été un excellent complément à ma formation d'IMT Mines Alès. 

Actuellement je travaille en bureau d'études structure bois et j'ai donc atteint l'objectif visé il y a quatre ans."

Anne P., 1ère promotion CMC

Adrien, diplômé CMC 2013. Ingénieur modélisation numérique.